Back

Mode : l’Upcycling

Mode et écoulement des ressources : des solutions efficaces pour une mode plus responsable ?

l’upcycling répond-il aux problématiques d’une mode plus éthique dans un environnement climatique éco-anxieux ? Comment allier plaisir de porter de beaux vêtements et conscience écologique? 

Par Jade MAURINIER

 

L’industrie du textile fait sa révolution

Si la mode est productrice de la majorité́ des déchets lié à la pollution, des innovations se sont peu à peu mises en place pour une mode plus durable et responsable

Cette année, le salon de mode Première Vision a réuni plus de 1 450 exposants au Parc des Expositions de Villepinte. Le salon, qui se revendique “ engagé dans l’éco-responsabilité”, a proposé́ un espace Hub : un nouvel espace innovant où des marques pensent ensemble le futur de la mode éco-responsable.

La marque de upcylcing Authentic Material dirigée par Kevin Pruvost

 

Parmi elles, la marque Authentic Material dirigée par Kevin PRUVOST, qui crée et recycle les déchets des entreprises pour fabriquer des objets et accessoires en cuir.

Initiative entreprenante pour permettre aux entreprises d’identifier et de comprendre la quantité de déchets qu’ils produisent.

Sur le même principe, la marque Recyc Leather, fondée en 2017 par Aron YU et Olivier GRAMMONT, croise passion pour la mode et environnement, pour transformer des déchets issus du cuir en matériau haut-gamme. Ce matériau révolutionnaire nommé PELINOVA est créé à partir de de fibres de cuir recyclées qui sont hydro-projetées sur le tissu composé de fibres TENCEL Lyocell. Cette fusion permet d’obtenir un matériau souple, flexible et durable.

 

Repenser la mode autrement grâce à l’upcycling

 

Repenser une mode éco-responsable

En 2021, une étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) annonçait que la mode produirait 4 milliards de tonnes d’équivalent CO2 par an pour 100 milliards de vêtements vendus chaque année.Ainsi, cela faisait d’elle la 3e industrie la plus consommatrice d’eau.

Une mode 100% éco-responsable et sans pollution

 

 

Pour repenser l’industrie du textile dans le contexte d’un environnement fragile, les marques du HUB ont présenté des matériaux nouvelle génération pour réduire l’impact environnemental.

Viscose fabriqué à partir de lait de vache, sequins iridescents réalisés à partir de synthétiques recyclés ou encore création de fils à partir des résidus de liège mélangés à du coton.

La mode évolue vers une revalorisation “upcycling” des chutes de textiles et déchets agro-alimentaires

 

Le public est de plus en plus sensible à la traçabilité des produits achetés pour une consommation éthique, dont l’usage fait sens. Ici au PV 2024

 

 

L’upcycling : la solution miracle ?

Dans la suite du phénomène de la seconde main, l’upcycling a gagné en popularité́ pour répondre aux problématiques d’une mode plus éthique. Ce processus désigne la récupération de toutes sortes de matériaux dont on ne se sert plus pour créer des objets ou des produits de qualité supérieure. Cette revalorisation permet de diminuer l’impact sur l’environnement tout en continuant à produire des créations.

Mais cette pratique ne date pas d’hier : le 19 octobre 1989, Martin MARGIELA inventait l’upcycling dans un squat parisien.

Envisager comme la solution miracle, les inconvénients sont présents, mais restent moindres : le processus long et couteux prendra du temps à se démocratiser dans toute l’industrie fashion.

L’espoir d’une mode 100% éco-responsable et sans pollution reste tout de même possible quand “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme” comme disait le chimiste Antoine Lavoisier !

 

Le rendez-vous des acheteurs et des professionnels de la mode se sont donné rendez-vous au salon Première Vision

 

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!