Back

Les 24h du Mans

Départ imminent !

62 Voitures engagées, 4 jours intenses de compétitions …cette 88e édition des 24 Heures du Mans, initialement prévue en juin, a vu ses dates modifiées, se plaçant sous le signe de l’automne. Votre magazine préféré est parti à la rencontre de ses organisateurs et amoureux des sports automobiles. A noter que cette année cette compétition se déroulera à huis clos pour des raisons sanitaires liées au Covid-19.

Ghyslaine Moreau de Raymeront

 

 

La gestion événementielle post-Covi-19 pour un événement mondial

Porsche 911 RSR, Porsche GT Team, Richard Lietz , Gianmaria Bruni et Frederic Makowiecki

En accord avec la FIA, les équipes de l’Automobile Club de l’Ouest, les partenaires et acteurs majeurs de cet événement international, ont entièrement revu le format de la 88e édition des 24 Heures du Mans, suite à l’épidémie de la COVID-19, crise sanitaire mondiale oblige.

Donc a été arrêté pour cet évènement : 4 séances d’essais libres, une qualification, une Hyperpole, un warm up et 24 Heures de la plus grande course d’endurance au monde !

L’impact économique du confinement a été très violent pour les équipes. Il a été alors essentiel de limiter absolument pour ce mois de septembre une mobilisation de moyens sur une trop longue période. Tout a été repensé par l’Automobile Club de l’Ouest en prenant en compte ce paramètre. A été décidé de réorganiser le planning d’essais indispensables à la bonne préparation de tous, ainsi que les qualifications, le nouveau temps fort de l’Hyperpole, le warm up et la course, sur 4 jours consécutifs. Que personne ne s’inquiète, cette course automobile de légende, aura le niveau d’accueil et de qualité qui lui revient avec la sécurité de tous comme priorité.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Reporter les 24 Heures du Mans 2020, initialement prévues les 13 et 14 juin, s’avère aujourd’hui la solution la plus adaptée aux circonstances sanitaires exceptionnelles que nous traversons tous actuellement. Avant toute chose, je tiens à demander à chacun de ne prendre aucun risque pour soi, les siens et les autres… »

 

Les acteurs en lice

Les vérifications techniques et administratives, traditionnel passage, auront lieu mercredi au circuit. Les 62 voitures prendront la piste dès le jeudi, avec des essais libres, une qualification, du roulage de nuit, puis le vendredi avec d’autres essais et la fameuse nouvelle séquence Hyperpole, qui laissera 24 concurrents rivaliser sur les 13,626 km du circuit, en pleine recherche de la vitesse pure, et sans contrainte de trafic.

Toyota TS050 Hybrid, en piste et aussi Porsche 919 Hybrid, Audi R18 e Tron ….Toutes ces LMP1 Hybrid ont contribué á une ère nouvelle de l’Endurance et du Mans, depuis 2012.

Cette 88 ème édition sera l’occasion, avant le départ de la course de célébrer les 50 ans de la première victoire de Porsche, les 40 ans de la victoire de Rondeau ou le premier succès en 2000 d’Audi … autant de constructeurs qui se sont illustrés sur le légendaire tracé de plus de 13 kilomètres.

En 2020, les acteurs sont Toyota, Porsche, Ferrarri, Aston Martin, Corvette engagés en LMP1 comme en LMGTE Pro et Am. En LMP2, les équipes privées ont opté pour l’un des quatre constructeurs de châssis, contribuant á la compétitivité de cette catégorie. La catégorie LM P2 est la plus fournie, avec 24 autos mais surtout… quatre constructeurs de châssis, puisque Rick Ware Racing a décidé d’aligner sa Riley Mk.30. Il y aura 20 autos en GTE Am. La seule surprise vient de la présence sur la liste des engagés d’une Ferrari 488 GTE Evo alignée par GEAR Racing.

Toyota a toutes ses chances de conserver son titre de champion pour la 3ème année consécutive. Déjà deux succès de rang pour Toyota, en 2018 et 2019… si le constructeur Japonais s’impose, il pourra garder le grand trophée 2020. Depuis sa première victoire, acquise en 2018, après 20 tentatives dans la Sarthe, l’écurie n’est plus descendue de la 1ère marche du podium mythique des 24 H du Mans … avec sa voiture n°8 !

Retenons le bon mot de Tom Kristensen, recordman de victoire aux 24 Heures du Mans, avec neuf succès à son actif : « les 24 heures du Mans en septembre, ce sera spécial ! »